logo-collectif-e259294

Le collectif force Citoyenne est un mouvement de réflexion qui a été crée en 2011, par la volonté de Jean Félix HONORINE, atteint d’une RTQH et révolté contre l’exclusion dont sont victimes les personnes en situation handicap.

Le dépôt du statut du collectif a été fait à la Préfecture de Toulouse le 30 septembre 2013.

Une modification du statut a eu lieu le 24 Septembre 2014 lors de l’assemblé générale à Toulouse.

Nous sommes un collectif indépendant, de toutes les puissances d’influence économique, politique ou médiatique. Nous souhaitons intégrer le combat qui permet à tous, handicapés ou non, de se faire une place dans la vie, une INCLUSION pour tous.

L’inclusion politique est un projet de société. C’est cela que nous portons. Des réponses aux questions du handicap, de la diversité, de l’écologie, de la santé, du logement, de la mobilité, et de la relocalisation de l’économie, mais également une autre façon de penser les rapports sociaux, qui sache déplacer le regard et battre en brèche les idées reçues.

Nous nous sommes fixés dès le départ pour objectif de donner un nouveau sens à la politique en y associant des citoyens de toutes sensibilités mais qui partagent les mêmes valeurs.

Notre collectif se présentera directement ou indirectement lors de diverses campagnes électorales.

Le CFC entend plus que jamais peser dans la vie politique pour la reformer en profondeur et contribuer à refonder le camp du progrès en attendant son influence sur tout le territoire Français.

Nous sommes pour cela ouvert à tous, celles et ceux qui partagent les idées républicaines, humaines, laïques, écologiques, progressistes et citoyennes.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts, plus nous contribuerons à changer la vie politique pour davantage de citoyenneté, plus nous pourrons contribuer à mettre un terme à un système politique, économique et financier basé sur la loi du plus fort et du plus riche.

LE CFC porte en lui des valeurs et des pratiques démocratiques qui définissent ses orientations et actions. Dans sa charte qui s’inscrit dans la lignée de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

Le CFC affirme son indépendance de tout parti politique et de toute religion et la primauté de la personne.

L’être humain ne peut être réduit à son handicap ou sa maladie quel qu’il,soit.

Le CFC estime que la personne en situation handicapée doit exercer ses responsabilités dans la société.

La personne en situation handicap devrait avoir le choix et la maîtrise de son existence.

Le collectif a pour vocation d’intervenir dans de nombreux domaines, au niveau national, régional et départemental, par le biais de ses comités voire sa Fédération.

LE CFC milite pour la promotion des droits des personnes en situation handicap et d’exclusion.